Homepage

Menu Enseignement.be

Le site Enseignement.be sera en maintenance ces lundi 31 juillet et mardi 1er août 2017, quelques services pourraient être inaccessibles durant cette période. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Vous avez un message !

Instituteur à l'école de l'Enfant-Jésus de Morlanwez (http://www.enfant-jesus-morlanwelz.be, Mike Delcourt, instituteur, est passionné par les TICE et développe des activités pour les élèves de toute l'école en étroite collaboration avec ses collègues titulaires de classe.

Cette année, il part à la découverte de la messagerie électronique afin de permettre à ses élèves de communiquer avec lui et entre eux. Les échanges permettent soit d'aborder des points de matières spécifiques, soit de partager des documents.

Vous pourrez également découvrir l'article "Ils ont trouvé la (bonne) hauteur de la Tour Eiffel" du Magazine PROF n°34  (p.30): PROF 34

 

 

Présentation de l'activité

Résumé : Cette séquence a pour but d’amener les enfants à savoir se connecter sur une boite de messagerie électronique, de gérer leurs mails, d’en recevoir et d’en envoyer, mais aussi d’être critique face aux messages reçus (spam). La séquence débouche également sur une découverte et une utilisation des services connexes de la messagerie en ligne (cloud, documents collaboratifs, …).

Établissement scolaire : École de l’Enfant-Jésus de Morlanwelz-Mariemont

Niveau et type d’enseignement concernés : 4e, 5e et 6e années primaires (enseignement ordinaire)

Nombre de classes et d’apprenants : Il y a en tout 6 classes, 2 de chaque niveau. Chaque classe comporte dans l’ordre 19, 22, 25, 24, 15 et 16 élèves

Matière(s) et discipline(s) concernées : Éducation aux médias

Description du public visé : L’objectif de ces séquences est double. Pour les plus jeunes de 4e année il réside dans le fait de faire découvrir ce qu’est une messagerie électronique ainsi que son utilisation. Pour les plus grands de 5e et 6e année qui, généralement, possèdent déjà leur compte personnel, il s’agit plus de découvrir les risques et les dérives auxquels on peut être confronté lors d’une utilisation journalière.

Matériel, logiciel, application... utilisé(e)(s) :

  • Ordinateurs avec accès internet
  • Messageries en ligne Gmail, Outlook et Yahoo mail
  • Vidéos Vinz et Lou « Attention canular » et « Spam attack »
  • Feuilles pour les enfants (voir annexes)

Année de réalisation : L’activité a été créée en 2012, mise à jour et réalisée en janvier 2016.

Description complète de l’activité

Contexte

Les activités se placent dans un module plus large traitant de la découverte des messageries mais également des fonctionnalités connexes.

  • Découverte de la messagerie
  • Écrire un mail, y répondre, transférer
  • Démêler le vrai du faux
  • Le cloud, mon fichier est partout !
  • Les messageries instantanées

Mike Delcourt : Je ne développerai ici que les 3 premières activités qui traitent plus particulièrement de la gestion d’une messagerie instantanée. Les autres étant plus axées sur les autres fonctionnalités offertes par les messageries.

Découverte de la messagerie

L’instituteur pose un problème aux enfants... Mme Laurence (la directrice) a demandé de lui envoyer la liste des élèves (réalisée lors d’un cours précédent) par mail pour qu’elle puisse faire ses dossiers. Il faut donc lui envoyer.
L’instituteur demande aux enfants s’ils connaissent des noms de messageries sur Internet. On en réalise la liste au tableau.
Les enfants sont amenés à aller visiter les messageries citées. Si elles n’ont pas été citées, l’instituteur ajoute Gmail, Outlook et Yahoo Mail.

L’instituteur propose ensuite de créer une adresse mail pour le groupe (ou la classe). Pour cela, il faut choisir une messagerie. Il laisse le choix entre les 3 grandes messageries gratuites (Google, Yahoo! ou Outlook).
Ensemble, on remplit le formulaire d’inscription et on crée l’adresse du groupe. Pour cela, on vote à main levée pour savoir quelle messagerie choisir, et ensuite quel pseudo prendre.

Une fois l’adresse créée, les enfants se connectent chacun personnellement au compte (pendant ce temps, l’instituteur envoie un message pré enregistré sur l’adresse des enfants).
Lorsque tout le monde est connecté, l’instituteur demande aux enfants d’aller lire le mail que l’on a reçu.

On passe ensuite au sujet de la leçon... envoyer le mail à la directrice. L’instituteur laisse les enfants se débrouiller et chercher seuls (on travaille alors sur l’adresse de l’instit pour s’entrainer et ne pas envoyer 50 mails pour rien à la directrice).
Après un petit temps, il passe dans les groupe pour aider ou regarder les démarches des enfants.
Au bout d’un moment, un groupe explique oralement sa démarche et ses étapes. L’instituteur ou un autre enfant réalise les étapes en même temps sur l’écran.  
On réalise le même pour répondre au mail envoyé par l’instit à l’étape 3 et ainsi voir la différence entre « répondre » et « transférer »
Lorsque tout le monde a terminé d’envoyer son mail « test », l’instit choisit 2 élèves qui viennent faire l’envoi définitif du fichier demandé.

 

En guise de synthèse, les enfants complètent la feuille (annexe 1) et reçoivent les résumés (annexes 2, 3 et 4)

  1. Découverte des interfaces
  2. Création de la boîte mail du groupe
  3. Relevé des mails
  4. Envoi, transfert et réponse à un mail

Démêler le vrai du faux

Au préalable, l’instituteur a envoyé des mails sur l’adresse mail des enfants avec des noms ou des sujets qui ne laissent aucun doute sur le spam. (Grâce à un script php) Il demande également à quelques personnes de l’école d’envoyer un mail « original » sur l’adresse mail les enfants.

  1. Découverte des messages
  2. Les enfants découvrent en se connectant à leur messagerie qu’ils ont reçu plusieurs mails.
    La seule consigne donnée est de les ouvrir et de les lire attentivement.
  3. Le spam
  4. Une fois que la lecture est faite, les enfants se rendent vite compte qu’il y a un souci et que certains mails sont certainement des faux…
    L’instit propose de regarder une petite vidéo sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=XP7mznx1h04 (Vinz et Lou – Spam Attack)
    Les enfants reçoivent une feuille où ils doivent indiquer plusieurs informations sur les messages reçus et en déduire s’il s’agit d’un vrai ou d’un faux. (Les détails demandés doivent aiguiller les enfants. Annexe 5
  5. Mise en commun
  6. Une fois tout découvert, il réalise une mise en commun des découvertes. On réalise ainsi la liste des détails à regarder en cas de mail suspect (annexe 6).
    Pour terminer, les enfants peuvent écrire sur une feuille leurs observations et leur ressenti par rapport aux 3 messageries utilisées (annexe 7).

    S’il le souhaite, l’instit peut également montrer la vidéo « Attention Canular » qui traite également des canulars sur internet https://www.youtube.com/watch?v=_xmsyjTozlA

Évaluation de l’activité

Cette activité apporte beaucoup de nouvelles choses pour les élèves. En effet, peu ont déjà eu l’occasion de tester la messagerie. Ceux qui ont déjà une adresse personnelle l’utilisent sans trop savoir les risques que cela comporte.
Nous avons donc le champ libre pour les découvertes et les mises en garde.
Parmi les difficultés, je citerais :

  • La difficulté de se connecter : Les enfants ont parfois du mal d’entrer le login ET le mot de passe. Les débuts sont parfois un peu périlleux…
  • Au début de la leçon, les enfants ont souvent tendance à mélanger messagerie électronique et messagerie instantanée. Ils voudraient envoyer un mail en demandant seulement « Salut ça va ? » Il faut donc dès le départ expliquer la différence et montrer des exemples de mails (c’est pour cela que j’en envoie un d’office sur l’adresse des enfants)
  • L’étape des spam doit absolument être personnalisée en fonction des élèves. J’insiste toujours sur le fait que 2 ou 3 autres collègues doivent participer et envoyer des « vrais » mails en plus des faux. Non seulement cela fait plaisir aux enfants, mais en plus, cela permet de faire le lien entre vie réelle et vie virtuelle.

Témoignages

Les témoignages que j’en retire sont souvent positifs.
Les parents sont très contents de ces découvertes. Ils apprécient surtout que l’on montre les 2 facettes (le côté utile et le côté dangereux) Même si certains hésitent encore à donner le plein accès à une messagerie personnelle après la leçon.
Les enfants sont bien impliqués dans la séquence car il s’agit de mails « réels », ils participent réellement à la vie de l’école grâce aux données envoyées.

Annexes à télécharger

 

 

 

 

???