Homepage

Menu Enseignement.be

Le site Enseignement.be sera en maintenance ces lundi 31 juillet et mardi 1er août 2017, quelques services pourraient être inaccessibles durant cette période. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Communiqué de presse du [ns_libelle]

L'Enseignement de promotion sociale, nouvel opérateur de l'alternance

21 décembre 2016

Pour favoriser la diplomation du plus grand nombre d'adultes et inscrire davantage l'enseignement de promotion sociale en phase avec les réalités et besoins du terrain, le Gouvernement vient d'adopter en troisième et dernière lecture, le projet de décret de la Ministre Isabelle Simonis, modifiant diverses mesures dans l'Enseignement de promotion sociale.

« Ces modifications visent à renforcer les pratiques pédagogiques mises en place pour permettre à chaque adulte ou jeune adulte de se former, réussir et rebondir tout au long de l'existence. Elles visent également à renforcer l'accessibilité de ce type d'enseignement en ouvrant les portes des établissements au plus grand nombre, avec une attention particulière aux personnes les plus fragilisées et éloignées du marché de l'emploi. », souligne la Ministre.

Le projet de décret prévoit la modification de diverses mesures mais aussi l'apparition de l'alternance pour le niveau secondaire au sein de ce type d'enseignement. Plus particulièrement, il permet :

  • Le développement de l'alternance dans l'enseignement secondaire de promotion sociale, qui se fera en parfaite harmonie avec les orientations du Pacte pour un Enseignement d'excellence et en articulation avec les opérateurs régionaux de formation professionnelle. Concrètement, cela signifie que les professionnels l'EPS pourront apporter leur expertise et leur savoir-faire en mettant en place une offre de formation associant enseignement et activité en entreprise.
  • Un accompagnement personnalisé des apprenants pendant tout leur cursus. Chaque pouvoir organisateur (enseignants, direction, conseillers à la formation, etc.) pourra désormais mettre en place un soutien social et pédagogique individualisé de l'apprenant, dès l'inscription et jusqu'au diplôme. A cet égard, une « personne de référence » sera désignée au sein de chaque établissement.
  • Une plus grande valorisation des expériences antérieures. Les établissements de l'EPS seront désormais dotés d'un processus intégré de valorisation des acquis. Ce dernier leur permettra de reconnaître davantage l'expérience et les savoir-faire antérieurs, les acquis formels et non-formels des étudiants lors de l'établissement de leur programme de cours. Grâce à ce programme « sur mesure », un nombre plus important de dispenses seront octroyées et valorisées au cas par cas. Un arrêté d'exécution sera prochainement soumis au Gouvernement pour activer ces dispositions.

« Avec ces modifications décrétales apportées, nous voulons proposer aux apprenants des formules d'apprentissage plus souples et adaptées à leur parcours de vie et à leurs besoins. », précise la Ministre Simonis.

 


 

 

 

 

???