Homepage

Menu Enseignement.be

Le site Enseignement.be sera en maintenance ces lundi 31 juillet et mardi 1er août 2017, quelques services pourraient être inaccessibles durant cette période. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Communiqué de presse du [ns_libelle]

Adoption du décret organisant l'enseignement supérieur en alternance. Marcourt favorise l'immersion des étudiants du supérieur dans le monde professionnel

logo de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) ( format carré)
8 juin 2016

Ce mercredi 08 juin, sur proposition Ministre de l'Enseignement supérieur, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé en dernière lecture un projet de décret organisant l'Enseignement supérieur en alternance. Le texte sera soumis à la Commission de l'Enseignement supérieur du Parlement de la Communauté française le 14 juin et en séance parlementaire le 29 juin prochain.

Dans le respect de la déclaration de politique communautaire, en suite de l'évaluation positive des expériences pilotes existantes et fort du soutien des principales Fédérations d'entreprises en Wallonie, le Ministre MARCOURT pérennise et étend l'enseignement supérieur en alternance. Il concerne directement les domaines d'études qui mènent à des métiers en pénurie, à de nouveaux métiers ou ceux confrontés à des évolutions importantes mais également les domaines qui mènent à des professions qui touchent au développement, soit : les sciences, les sciences de l'Information et de la communication, les sciences politiques et sociales, les sciences économiques et de gestion, les sciences biomédicales et pharmaceutiques, les sciences agronomiques et de l'ingénierie biologique, les sciences de l'ingénieur et de la technologie, l'art de bâtir et l'urbanisme.

 

Concrètement, avec la Ministre en charge de l'Egalité des chances et de Promotion sociale, Isabelle Simonis, ils souhaitent ouvrir l'alternance à des bacheliers de type court ou à des brevets, tant en enseignement de plein exercice qu'en promotion sociale, comme c'est déjà le cas pour certains Masters.

La procédure et les balises imposées, ainsi qu'une évaluation par un Comité de Pilotage, visent à garantir l'excellence des formations qui s'inscriront dans cette méthodologie où l'étudiant passera au minimum 40% du temps de sa formation en entreprise.

Et le Ministre de l'Enseignement supérieur de conclure : « Les principaux objectifs poursuivis sont de faciliter la transition entre études et vie professionnelle en donnant aux étudiants une première expérience professionnelle leur permettant d'élargir leurs compétences au niveau technique mais aussi les compétences relationnelles liées au monde du travail. Il peut aussi constituer un levier social pour une partie des jeunes qui souhaitent se confronter rapidement aux réalités du monde professionnel. »

http://marcourt.wallonie.be/favoriser-limmersion-des-etudiants-du-superieur-dans-le-monde-professionnel/


 

 

 

 

???