Homepage

Menu Enseignement.be

Le site Enseignement.be sera en maintenance ces lundi 31 juillet et mardi 1er août 2017, quelques services pourraient être inaccessibles durant cette période. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Favoriser la collaboration entre enseignants

Pratiques collaboratives des enseignants

Le travail collaboratif chez les enseignants n’est pas encore intégré totalement dans les mentalités ni même toujours encouragé. Si les enseignants ne s’y opposent pas fondamentalement, les pratiques collaboratives ont du mal à se déployer.

Pourtant, selon Caroline Letor, docteur en sciences de l'éducation, "[...] le travail collaboratif peut représenter un plus pour les enseignants et la qualité de l'enseignement en général, en terme de cohérence des pratiques, source de réflexion, de remise en question et d'innovations, de validité des évaluations des élèves. [...] dans certains cas, travailler ensemble est source de plaisir, de développement professionnel pour les individus mais aussi de développement de compétences collectives au sein de l'établissement : qui laissent des traces dans les représentations, les manières de faire, les méthodes, les objets, la configuration des espaces, qui produit de la culture d'établissement" (interview réalisée par François Jarraud sur le site "Le café pédagogique" : http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/laclasse/Pages/2010/112_2.aspx).

En 2010, le site Thot Cursus faisait le point sur une étude relative à la collaboration des enseignants menée dans une quarantaine d’écoles primaires de la région de Montréal. D’après cette étude de Jade de Landry-Cuerrier et Tamara Lemerise, les actions de collaboration sont associées à la tâche quotidienne et à la pratique de l’enseignement :

  • partage d’informations ;
  • discussion et prise de décision ;
  • choix et échange de matériel ;
  • planification ;
  • résolution de problèmes ;
  • soutien mutuel.

Concernant la charge de travail à investir dans la collaboration, les enseignants avaient des avis partagés :

  • pour les uns, cela prend beaucoup de temps ou cela augmente le travail ;
  • pour les autres, cela fait gagner du temps ou cela allège la tâche.

Vous pouvez découvrir l’article complet "Collaboration entre enseignants : que du positif. Proposition stratégique et technique pour la favoriser" sur le site Thot Cursus : http://cursus.edu/article/9003/collaboration-entre-enseignants-que-positif-proposition/.

Pratiques collaboratives et outils numériques

Même si les pratiques collaboratives existaient avant l’arrivée du numérique et peuvent exister sans l’utilisation des outils numériques, ces outils facilitent leur mise en œuvre.

Les listes de discussions et forums

Il existe des listes de discussions et forums par courriel dédiées à l’enseignement. Une liste de discussion permet à un groupe de personnes de communiquer sur un thème donné, par l’intermédiaire du courrier électronique. Les messages envoyés sont transmis immédiatement et automatiquement à tous les inscrits. Aucun filtrage n’est opéré préalablement à la diffusion des courriels, mais un gestionnaire de la liste veille à son bon fonctionnement en assurant sa modération et son animation. Ces espaces servent souvent de lieux informels permettant l’échange de pratiques et la formation entre pairs.

Les associations et réseaux d’enseignants

Il existe des associations d’enseignants structurées par discipline. Elles organisent diverses activités en relation avec la matière à enseigner. Certaines d’entre elles font partie d’associations européennes voire internationales.

La liste de ces associations en Fédération Wallonie-Bruxelles est accessible sur la page : Carrières dans l'enseignement : contacts.

Grâce au numérique, les regroupements associatifs d’enseignants se sont élargis et permettent de sortir de nos frontières.

Citons par exemple : 

L'objectif de ces associations est de permettre les discussions, les débats, la mutualisation, le travail coopératif, la création de ressources de manière collaborative, l’enrichissement de ressources existantes, la formation par les pairs et l’initiation de pratiques réflexives sur les travaux produits.

Il existe ainsi des milliers de réseaux d’enseignants, spécialisés ou non, sous forme de site, forum, blog, wiki, réseaux sociaux… L'utilisation des outils numériques par les enseignants dans le cadre de leur développement professionnel leur permet d'échanger sur une multitude de sujets, d'intégrer des communautés et donc de briser leur isolement. Les outils numériques ont un formidable potentiel de créativité au bénéfice de la communauté éducative. Il existe des pédagogues de toutes nationalités et de tous niveaux d'enseignement qui partagent leurs connaissances et leurs expériences en ligne et sur les réseaux sociaux.

La création d'un réseau personnel d'apprentissage (RPA) offre la possibilité aux enseignants de rester ouverts aux changements, de s'inspirer et de collaborer en dehors de la classe, du temps scolaire, de l'école...

Vous trouverez sur la page Réseaux sociaux - S'inspirer et échanger des informations sur les communautés de pratique professionnelle en ligne dédiées à un sujet particulier mais aussi des conseils et recherches afin de vous aider à créer votre réseau personnel d'apprentissage.

Vous pourrez également découvrir les articles suivants dans le Magazine PROF :

  • "PhyZIKI : un wiki en physique". Il s'agit d'une banque de ressources didactiques pour et par les professeurs qui permet également aux élèves de s’entrainer en ligne sur des exercices et simulations d’expériences de physique.
 (document Adobe Acrobat, ressource 13391) 
  • "Fabcamp co-construit du savoir numérique ". Le Fabcamp est une réunion d’enseignants qui co-créent des ressources pédagogiques ou mettent en place des processus permettant leur création.
 (document Adobe Acrobat, ressource 13393) 

Les outils de veille et de curation de contenu

La formation et la recherche d'informations font partie intégrante du métier d'enseignant. Les outils numériques peuvent aider les enseignants à assurer une veille dans un domaine précis. Plus qu'une simple centralisation d'informations, la veille s'enrichit de contenus personnels et se partage sur les réseaux.

La veille sert à faciliter les recherches documentaires, identifier des réseaux d’expertise et continuer à se former tout au long de la vie. Utiliser un outil de veille permet de gagner du temps dans l’optique d’une utilisation ultérieure de la ressource, par exemple, pour la préparation de cours.

En d'autres termes, la veille permet de faciliter la pratique du métier d'enseignant : outil de conception et de diffusion de cours, banques d'exercices, contenus, ressources et support de cours. Elle permet de nouer des contacts avec les autres professionnels de la matière.

Le partage de contenus permet au curateur non seulement de montrer son expertise dans un domaine (et donc de renforcer son e-reputation) mais aussi d'archiver ses découvertes dans un souci d'amélioration de sa pratique professionnelle.
Pour plus d'informations sur la veille pédagogique et les outils disponibles, consultez les pages suivantes :

Points d’attention

Les usages

Selon Caroline Letor, une des difficultés de la collaboration "se trouve dans l'organisation même de l'enseignement, calquée sur une bureaucratie professionnelle qui valorise un certain "individualisme  enseignant"." Le travail collaboratif demande, en effet, de sortir des logiques organisationnelles traditionnelles.

Il demande également aux enseignants de dépasser la crainte de la critique des pairs et d'ouvrir leur classe au regard d'autrui.

Enfin, la peur d'un investissement supplémentaire qu'il soit technique et/ou en terme de temps consacré aux activités d'échanges peut être un frein important.

Il est important d’insister sur le fait que le travail collaboratif n’est pas un but en soi. Il doit apporter une plus-value à l’équipe éducative, mais rien ne l’oblige à choisir cette voie. Il y a d’ailleurs de nombreux autres moyens de travailler en équipe et d’échanger. Le choix du travail collaboratif dépendra de nombreux facteurs internes aux établissements scolaires : taille de l’établissement, niveau d’enseignement, direction, dynamique d’équipe…

Les droits d’auteurs

Le travail collaboratif implique un échange et des modifications de ressources et pose donc la question des droits d'auteurs.

L'OCDE et l'UNESCO encouragent depuis de nombreuses années l'adoption de licences libres pour créer des Ressources Éducatives Libres (REL) ou Open Educational Ressources (OER). 

Créées pour répondre à ce besoin par Creative Commons (CC), une organisation à but non lucratif, les licences creative commons proposent une solution alternative légale aux personnes souhaitant permettre une utilisation facilitée de leur production dans un cadre légal simplifié.

Pour en savoir plus sur les droits d'auteurs, les Creative Commons et les Ressources Éducatives Libres :

Creative Commons Belgium

Évitez le plagiat (Bibliothèques de l'ULB)

Évolution du droit d’auteur - Licences Creative commons - Ressources éducatives libres (France)

Folder descriptif et explicatif des licences Creative Commons

Guide des droits d'auteur à l'usage des enseignants et chercheurs (UCL)

Le plagiat nuit gravement à la formation (UCL)

Le plagiat, qu'est-ce que c'est ?

Les licences "creative commons" expliquées aux élèves (Framablog)

Les licences creatives commons

Petit guide des Creative Commons

Ressources éducatives libres - UNESCO

Service public fédéral Économie: Droit d’auteur

Bibliographie 

  • CORRIVEAU et al, (2010), Travailler ensemble en établissements scolaires : conditions, tensions et paradoxes, De Boeck, Bruxelles.
  • LETOR, C. (2009), Comment travailler ensemble au sein des établissements scolaires. Guide pratique, De Boeck, Bruxelles.
  • LETOR, C., GARANT, M. et BONAMI, M. (2006), Savoirs partagés, compétences collectives, réseaux internes et externes aux établissements scolaires et leur gestion au niveau local. Rapport final, Communauté française, Bruxelles. Téléchargeable à la page : http://www.enseignement.be/index.php? page=26044&id_fiche=4635&dummy=24866.

 

 

 

 

???