Homepage

Menu Enseignement.be

Le site Enseignement.be sera en maintenance ces lundi 31 juillet et mardi 1er août 2017, quelques services pourraient être inaccessibles durant cette période. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Typologie des outils numériques collaboratifs

La typologie proposée ci-dessous n’est qu’un découpage arbitraire de la réalité. Elle est basée sur les principaux usages pédagogiques possibles en classe. Ce classement n’est pas non plus exhaustif, mais il tente de faciliter la lecture et le choix de l’enseignant, de lui donner un aperçu de la diversité des usages possibles et de montrer que de nombreuses activités collaboratives peuvent être soutenues par l’utilisation des outils numériques. 

Pour choisir un outil collaboratif de manière adéquate, il est nécessaire de définir préalablement l’objectif pédagogique poursuivi, la nature de l’activité souhaitée et le profil des élèves. 

D'autres variables non négligeables concernent des éléments organisationnels non maitrisés par l’enseignant comme le nombre d’heure de cours passé avec les élèves, les locaux, la connexion internet et le matériel informatique disponible, la possibilité pour les élèves d’accéder à ce matériel en dehors de la classe, etc. Le choix de l’outil dépendra donc des dimensions spatiales et temporelles de l’activité. Après avoir sélectionné une catégorie d’outils en fonction de l’usage pédagogique souhaité, l’enseignant se demandera s’il souhaite utiliser cet outil à un moment donné (synchrone ou asynchrone) et en un lieu donné (même endroit ou endroits différents). 

Tous ces éléments vont influencer le choix de l’outil numérique dans le cadre d’une activité collaborative.

Typologie basée sur les usages pédagogiques

1. Les outils de production

Il s’agit d’espaces de production collective permettant de gérer collectivement des contenus qui seront soumis à des évolutions successives proposées par différents contributeurs. L’objectif est de réaliser une production commune. Ces outils seront classés dans ce dossier selon l’arborescence suivante : 

  • Les outils d’écriture collaborative 
    • Les traitements de texte et les éditeurs de texte en ligne
    • Les wikis
    • Les plateformes collaboratives
    • Les blogs
  • Les autres outils de production comme les tableurs en ligne ou les outils permettant d'enrichir une ressource

2. Les outils de partage de connaissance

Ces outils ont pour but de faciliter le partage de contenus, leur accessibilité, leur enrichissement et leur publication, de transformer ces contenus pour en créer de nouveaux, de favoriser le partage des idées, la co-construction des savoirs… en interagissant avec d’autres contributeurs.

  • Les outils de veille documentaire
  • Les outils de brainstorming 
    • Les cartes heuristiques
    • Les tableaux collaboratifs
  • Les réseaux sociaux 

3. Les outils de stockage et de partage de fichiers

Ils permettent aux membres d’un groupe d’accéder à une application partagée sur laquelle ils pourront gérer ensemble des fichiers et travailler les mêmes contenus. Ils offrent la possibilité de travailler à distance et en ligne.

4. Les outils de coordination

Ces outils permettent d’assurer la bonne réalisation du projet pédagogique et de faciliter l’organisation du travail collectif. Il s’agit d’outils de planification, de gestion des agendas, mais aussi d’outils favorisant les échanges et la communication des élèves entre eux et de l’enseignant avec les élèves (échanges de messages, de notes par e-mail ou par chat, de commentaires…).

Attention, les outils de communication sont indispensables à la collaboration. C’est pourquoi, les fonctions de communication se retrouvent pratiquement intégrées à tous les outils numériques collaboratifs.
 

 

 

 

 

???