Homepage

Menu Enseignement.be

Le site Enseignement.be sera en maintenance ces lundi 31 juillet et mardi 1er août 2017, quelques services pourraient être inaccessibles durant cette période. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

cadre des certifications de l’enseignement supérieur - compatibilité avec le Cadre « Bologne »

En 2005, lors de la Conférence de Bergen, les ministres européens en charge de l’enseignement supérieur se sont engagés à développer, établir et mettre en œuvre leur cadre « national » des certifications de l’enseignement supérieur, compatibles avec le Cadre des certifications de l’Espace européen de l’enseignement supérieur (http://www.ehea.info/Uploads/qualification/QF-EHEA-May2005.pdf) ou Cadre « Bologne ». Outre le fait de favoriser la transparence, la mobilité et la reconnaissance des diplômes grâce aux cadres nationaux et au Cadre « Bologne », cette dynamique a également renforcer la place centrale de l’étudiant dans le processus d’apprentissage et donc à (re-)penser les programmes d’enseignement supérieur en termes d’acquis d’apprentissage.

Les ministres se sont accordés sur un ensemble de critères et procédures sur la base desquels le processus de vérification de la compatibilité doit être effectué.

Suite à la révision du CCES-FWB en 2013, le ministre en charge de l’enseignement supérieur, a mandaté la Direction générale de l’Enseignement non obligatoire et de la Recherche scientifique et l’Agence pour l’évaluation de la qualité de l’enseignement supérieur (http://www.aeqes.be) afin d’organiser, coordonner et mettre en œuvre le processus de vérification de la compatibilité. Sur base d’un rapport explicatif et d’une rencontre organisée le 4 avril 2014 à Bruxelles, où les experts ont pu échanger avec les représentants des parties prenantes sur le développement et la mise en œuvre du Cadre, le Comité d’experts a conclu de la pleine compatibilité du CCES-FWB avec le Cadre « Bologne ».
 (document Adobe Acrobat, ressource 11337) 

Le Comité d’experts, présidé par Jean-Philippe Restoueix (représentant du Conseil de l’Europe) et composé d’experts italien, suisse et flamand, ont notamment souligné :

  • le processus basé essentiellement sur une approche du « bas vers le haut » ;
  • l’inclusion systématique des acteurs de l’enseignement supérieur ;
  • la réflexion profonde sur l’approche par acquis d’apprentissage ;
  • le renforcement de la transparence du système d’enseignement supérieur ;
  • la qualité du processus de vérification de la compatibilité.

 

 

 

 

 

???