Homepage

Menu Enseignement.be

Le site Enseignement.be sera en maintenance ces lundi 31 juillet et mardi 1er août 2017, quelques services pourraient être inaccessibles durant cette période. Veuillez nous excuser pour ce désagrément.
 
ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Cadastre des équipements pédagogiques

La création du cadastre des équipements pédagogiques de l’enseignement secondaire qualifiant en 2006 s’inscrit dans la priorité du « Contrat pour l’Ecole » intitulée « Choisir et apprendre un métier à l’école » qui poursuit la revalorisation de l’enseignement qualifiant, notamment par le développement d’une politique cohérente en matière d’investissements en équipements.  Le but étant de connaitre les ressources existantes afin de les exploiter au mieux.

Plus précisément, les objectifs poursuivis par la mise en place du cadastre des équipements pédagogiques sont les suivants :

  • Garantir une meilleure utilisation des moyens disponibles,
  • Permettre l’accès au meilleur équipement pour tous, quel que soit l’opérateur assurant le service,
  • Eviter l’éparpillement des investissements consentis.

A cette fin, chaque établissement scolaire et CTA sont tenus de maintenir à jour l’inventaire des équipements pédagogiques de l’école via le menu « Gestion des Inventaires d’Equipement » accessible à partir de leur session ARCHIBUS. Le matériel acquis via le fonds d’équipement est quant à lui automatiquement cadastré lors de la clôture informatique du projet sur ARCHIBUS.

Concrètement, les opérations de cadastrage portent prioritairement sur le matériel d’une valeur supérieure à 2.500 euros HTVA.

Le développement du cadastre vise à éviter la dispersion des moyens, identifier les doubles emplois ou les carences potentiels et permettre un investissement dans des équipements pédagogiques de qualité en phase avec la réalité du monde du travail en tenant compte des équipements et des infrastructures disponibles.

Au-delà du simple inventaire, le cadastre évalue également l’accessibilité, la qualité, le coût et l’employabilité des équipements.

A terme, le cadastre devra répertorier le matériel des établissements scolaires, mais également celui des centres de compétence (en Région wallonne), des centres de référence (en Région bruxelloise) et des centres IFAPME/SFPME.

Description du cadastre envisagé

  • Etablir l'inventaire des équipements disponibles:
    • Dans les établissements scolaires (secondaire qualifiant et promotion sociale)
    • Dans les Centres de Compétences et de Références
    • Dans les centre du FOREM et de Bruxelles-Formation
    • Dans les centres IFAPME/SFPME
  • Evaluer l'accessibilité des équipements pour l'ensemble des bénéficiaires.
  • Analyser l'adéquation entre offre d'équipement et les besoins des acteurs.

Ambitions du cadastre

  • Connaître les ressources existantes afin de les exploiter au mieux, notamment en fonction de la localisation des établissements scolaires.
  • Identifier les besoins non rencontrés.
  • Faire apparaître le nécessité de gérer les questions relatives à l'équipement au niveau des zones géographiques délimitées de manière pertinente.
  • Préparer une politique d'investissements et de gestion concertée des équipements (2007):
  • Poursuite des investissements dans les équipements pédagogiques de qualité des établissements
  • investissements dans les équipements des Centres de Technologies Avancées (CTA)

 

 

 

 

???