Plan du site| Contacts|
Prof en ligne

Le magazine des professionnels de l'enseignement

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

hauts potentiels - espace 'professionnels' - bilan psychologique - les autres outils

Au niveau cognitif

Test de créativité (EPOC). Il s’agit d’un test de créativité divergente et convergente. La passation dure environ 1h20. Il a été mis au point par l’équipe de Paris V.

Test des figures imbriquées de Witkin : permet de tester la pensée divergente et convergente Il a été créé par l’école de Palo-Alto. On demande à la personne de regarder une forme complexe, on la cache, on lui montre une forme simple et on la cache, puis on lui demande de la retrouver dans la forme complexe. Ce test permet de voir dans quelle mesure l'individu peut se décentrer de la globalité pour retrouver la forme simple. Il permet également de repérer les personnes indépendantes du champ qui savent envisager les choses en prenant du recul, (subissent-elles la forme ou entrent-elles dedans ?) leur image d'eux-mêmes est plus individualisée. Ce test est intéressant pour voir si la personne sait se remettre en question ou pas, en se décentrant et qui peut être pertinent pour des suites thérapeutiques.

Au niveau du comportement

ASEBA (Achenbach, T.M, Rescorla, L. A. 2001).

Il s’agit d’une évaluation du comportement des jeunes de 6 à 18 ans, sous trois formes :

  • pour les parents,
  • l'auto questionnaire pour les jeunes à partir de 11 ans,
  • un questionnaire pour l'enseignant.

 

On demande une évaluation en comparaison aux autres enfants, un volet sur les difficultés scolaires, aspects négatifs ou positifs de l'enfant. Ce test permet l’évaluation de huit comportements:

  • anxiété-dépression
  • retrait-dépression,
  • plaintes somatiques
  • Problèmes sociaux
  • problèmes de la pensée (pensées parasites, tics...) /
  • Difficultés d'attention/concentration
  • comportement agressif / de rejet des règles et des autres
  • autres problèmes

 

Ne permet pas de poser un diagnostic mais permet de comparer les réponses enfant-parents-enseignant, sert de base à la discussion. Il y a des normes (échelle normale, limite, pathologique).

Un mémoire a été fait avec cet outil: les résultats montrent qu’il n’y pas plus de problèmes chez les jeunes à HP et les tout-venants, les parents d'enfants à HP ont même tendance à surévaluer les troubles du comportement de leurs enfants.

Echelle de CONNERS : questionnaire destiné aux parents et enseignants. Il permet d’objectiver ou non des signes d’hyperactivité souvent lié au jeune HP. Plusieurs items sont répétitifs à volonté, et cherchent à identifier l'opposition, l'anxiété, l'attention, l'hyperactivité, l'estime de soi, qui sont les principales composantes du déficit attentionnel.

Au niveau psychoaffectif

Questionnaire des cinq traits pour enfants BFQ-C de Barbaranelli pour enfants de 8 à 18 ans. Il s’agit d’avoir un aperçu de la personnalité (65 items avec échelle de Lickert allant de 1 à 5). Il y 13 items par état :

  • Extraversion énergie (qualités d'enthousiasme, confiance en soi, etc.)
  • Agréabilité (sensibilité aux autres)
  • Conscience (confiance, obéissance et méticulosité)
  • Instabilité émotionnelle (colère, mécontentement, dépression, anxiété)
  • Ouverture et intellectualité (ouverture à la culture à la créativité)
    Une version enseignant et parents existe également.

 

Tests projectifs de manière non systématique: le CAT, le Patte noire et le TAT : permettent d'avoir quelques renseignements, sur les angoisses, les mécanismes de défense, les relations familiales...

Dessin de famille : pour voir les difficultés relationnelles. Permet de situer l'enfant dans son enfance.

Tests d'intelligence émotionnelle (Trait Emotional Intelligence Questionnaire: TEIQue-LF): test destiné surtout à des adolescents: données sur la façon dont l'adolescent régule ses émotions en 15 sous-échelles :

  • F 1 : Bien-être
    • Humeur positive
    • Optimisme
    • Estime de soi
  • F 2 : Contrôle de soi
    • Régulation émotionnelle
    • Maîtrise de l'impulsivité
    • Gestion du stress
  • F 3 : Emotionnalité
    • Perception émotionnelle
    • Expression émotionnelle
    • Empathie
    • Compétences relationnelles
  • F 4 : Sociabilité
    • Compétences sociales
    • Régulation des émotions d'autrui
    • Assertivité

 

Les deux sous-échelles suivantes n'appartiennent pas à un facteur en particulier. Elles interviennent directement dans le calcul du score total.

  • Adaptabilité
  • Motivation intrinsèque

 

Ce test n’est pas encore publié, mais des informations complémentaires peuvent être obtenues sur le site http://www.teique.be .

Évaluation des troubles de l’anxiété et dépression tiré de « échelle et questions de l'évaluation des enfants et adolescents ». Ed Masson 2008 Martine Bouvard.

STAIC de Spielberger : Basée sur la même théorie que la STAI, le State-Trait Anxiety Inventory for Children (STAIC) fait la distinction entre une prédisposition à l’anxiété (comportement enraciné dans la personnalité) et de l’anxiété comme un état émotionnel éphémère. L'instrument se compose de deux échelles de vingt-point. La mesure est facile à lire et il peut être administré oralement aux plus jeunes.

RCADS de Chorpita : anxiété de séparation, dépression en 47 items, et Kovacs tous les troubles anxieux de la dépression

CDI de Beck : Le CDI est une adaptation du Beck Depression Inventory (BDI). Cet instrument sert à évaluer la symptomatologie dépressive dans ses divers aspects, tels que le sentiment de tristesse, la capacité à prendre du plaisir, l'efficacité scolaire ou les relations interpersonnelles. Il peut être utilisé auprès d'enfants de 7 à 17 ans. L'échelle comprend 27 items. À chaque item correspondent trois phrases adaptées au vocabulaire de l'enfant et qui décrivent, en intensité croissante, une manifestation dépressive. L'enfant doit choisir la manifestation qui correspond le mieux à son état depuis les quinze derniers jours. Le score total est calculé par la somme de tous les items; il va de 0 à 54. Plus la note est élevée, plus l'état est pathologique.




???