Plan du site| Contacts|
Prof en ligne

Le magazine des professionnels de l'enseignement

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

hauts potentiels - espace 'professionnels' - bilan psychologique - le paradigme des douze besoins

Jean-Pierre Pourtois
Huguette Desmet

Présentation théorique du paradigme

Le paradigme des douze besoins a pour but l’établissement de repères dans l’éducation et dans la construction identitaire des individus.

Toute personne (parents, professionnels de l’éducation, chercheurs…) peut trouver dans ce modèle un ensemble des divers axes psychosociologiques, psychopédagogiques indispensables aux besoins d’un individu. Il en découle des propositions de pratiques éducatives qui visent à les satisfaire au mieux.

Comment l’individu construit-il son identité ? Est-ce que nous éduquons bien ? Ce paradigme tente d’y répondre au travers de quatre axes. Ce sont les axes affectif, cognitif, social et idéologique

La dimension affective, associée au besoin d’affiliation, s’exprime à travers trois besoins que l’individu exerce tant dans le milieu familial que dans tout autre milieu social (l’école, le club de sport, le groupe d’amis…). Ces besoins sont l’attachement, l’acceptation, l’investissement.

La dimension cognitive répond au besoin d’accomplissement qui intervient dans le développement de tout sujet. C’est à travers les besoins de stimulation, d’expérimentation et de renforcement que l’homme exprime son besoin d’agir sur le monde, de le comprendre, de le transformer.

La dimension sociale, élément clé dans la constitution d’un individu, s’illustre par les besoins de communication, de considération et de structure. Ici, c’est par la recherche d’une autonomie sociale, par un processus d’individuation, mais aussi d’une appartenance sociale, que les interactions sont étudiées.

La dimension idéologique désigne l’ensemble des représentations et des valeurs véhiculées par le sujet au cours de son développement. La famille, l’école sont les principaux lieux de transmission des idéologies.

Dans ce modèle, le beau, le vrai, le bon/le bien sont les valeurs retenues.

Quelle pédagogie pour quel besoin ? 

[title]

Modèle du paradigme des 12 besoins. (Pourtois, Desmet, 2004)

Comme dit précédemment, ce modèle peut être utile à tous les professionnels de l’éducation soucieux de répondre aux besoins des jeunes afin de leur offrir la possibilité d’adopter une position d’acteur, voire d’auteur de leur projet éducatif. A chaque besoin fondamental, correspond un courant pédagogique spécifique. En focalisant notre attention sur les axes affectif, social et cognitif, ce sont neuf courants qui sont proposés : pédagogie des expériences positives, pédagogie humaniste, pédagogie du projet (vers lien), pédagogie différenciée (vers lien), pédagogie active, pédagogie béhavioriste, pédagogie interactive, pédagogie du chef-d’œuvre, pédagogie institutionnelle.

Concrètement, pour investiguer chacun des besoins avec la perspective d’y apporter un niveau de satisfaction optimal, des questionnaires sont mis à la disposition des professionnels.

Actuellement, deux versions leur sont proposées : l’une est destinée aux enfants, l’autre aux adultes.

Les questionnaires comptabilisent nonante items qui permettent l’exploration des besoins affectifs, cognitifs et sociaux.

Ces outils sont consultables dans les références inscrites en annexe.

En conclusion, l’intention des auteurs est de fournir de nouveaux repères aux praticiens. Ils invitent ces derniers à questionner leurs propres représentations, à initier de nouvelles pratiques en veillant à ne pas les embrigader dans des démarches prescriptives au risque de les inciter à privilégier un courant pédagogique au détriment d’un autre.

Références utiles

Pourtois J-P. et Desmet H. (2004, 4e éd .), L’éducation postmoderne, Paris, PUF
Pourtois J-P. et Desmet H. (2004), L’éducation implicite, Paris, PUF




???