Plan du site| Contacts|
Prof en ligne

Le magazine des professionnels de l'enseignement

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Bologne - Le cadre de certifications

Cadre de Certifications de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles

Suite à l’adoption du décret du 9 mai 2008 renforçant la cohérence de l’enseignement supérieur et œuvrant à la simplification administrative dans l’enseignement universitaire et hors universités, la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique dispose d’un Cadre de Certifications de l’enseignement supérieur.

Ce nouvel instrument décrit, de manière générique, 3 niveaux d’enseignement supérieur auxquels correspondent un ensemble spécifique de savoirs, d’aptitudes et de compétences. A chaque niveau, des grades académiques sont délivrés. Ils constituent les uniques grades académiques reconnus en Fédération Wallonie-Bruxelles et font l’objet d’une assurance de la qualité.

Vous pouvez télécharger le Cadre de Certifications de l’enseignement supérieur (document Adobe Acrobat, ressource 4233) document reprenant ces informations.

Le Cadre de Certifications de l’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans le contexte européen

Le Cadre de Certifications est le résultat d’un processus de consultation initié en 2007 par la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Marie-Dominique Simonet, auquel l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles (gouvernement, administrations, établissements d’enseignement supérieur et étudiants) ont participé.

Le Cadre de Certifications offre aux étudiants, aux enseignants et aux employeurs, en Belgique comme à l’étranger une plus grande transparence et lisibilité, des certificats et diplômes d’enseignement supérieur reconnus en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Par ailleurs, le Cadre des Certifications impliquent une approche de l’enseignement supérieur basée essentiellement sur les acquis d’apprentissage. En d’autres termes, le processus d’apprentissage ne doit plus être compris comme une transmission de connaissances, de savoirs, de théories, de pratiques, etc. Mais, il s’agit bien d’un processus d’apprentissage permettant à l’étudiant d’atteindre une série d’aptitudes, de compétences, de savoirs, définis au préalable.

Notions connexes

La section 'Titres et diplômes'



???