Plan du site| Contacts|
Prof en ligne

Le magazine des professionnels de l'enseignement

ATTENTION: cette page est visible uniquement depuis l'intranet de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Conditions d'admission à l'enseignement supérieur: examen d'entrée

Les universités

Les étudiants qui ne sont titulaires d’aucun des titres autorisant l’accès à l’enseignement supérieur peuvent néanmoins entrer à l’Université par la réussite :

  • soit de l’examen d’admission organisé par une Université organisée ou subventionnée par la Communauté française (la réussite de cet examen permet l’accès à toutes les études, à l’exception des études d’ingénieur civil, dans toutes les Universités de la Communauté française) ;
  • soit de l’examen spécial d’admission en sciences de l’ingénieur (ingénieurs civils) – épreuve complète (la réussite de cet examen permet l’accès à toutes les études y compris celles d’ingénieur civil dans toutes les Universités de la Communauté française).

Les hautes écoles

Les étudiants qui ne sont titulaires d’aucun des titres autorisant l’accès à l’enseignement supérieur peuvent néanmoins entrer dans une Haute Ecole par la réussite :


Particularités propres à l'enseignement supérieur paramédical et social organisé en Hautes Ecoles

Un examen d’admission, spécifique à l'enseignement supérieur de type court paramédical (infirmier, logopède) est organisé devant un jury de la Communauté française.

Les études d'assistant social et de conseiller social sont ouvertes aux étudiants ayant réussi un examen d'entrée se déroulant dans les Hautes Ecoles qui organisent ces études.

Les écoles supérieures des arts

L’inscription à la première année d’études est conditionnée à la détention d’un des titres d’accès à l’enseignement supérieur artistique (art.41 du décret du 20/12/2001 fixant les règles spécifiques à l'Enseignement supérieur artistique organisé en Ecoles supérieures des Arts (organisation, financement, encadrement, statut des personnels, droits et devoirs des étudiants), en ce compris la réussite de l’examen d’admission organisé par une Université et l’examen spécial d’admission en sciences de l’ingénieur (épreuve complète) – et la réussite d’une épreuve d’admission à l’établissement où l’étudiant souhaite suivre les cours (art. 25 du décret du 17 mai 1999 relatif à l'enseignement supérieur artistique et l’arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 17/07/2002 organisant l'épreuve d'admission dans les Ecoles supérieures des Arts organisées ou subventionnées par la Communauté française).




???